Chronique – Mira: la bataille de l’eau – Ghaan Ima

 

couverture_mira_la_bataille_de_l_eau

Lien vers la page du livre sur Amazon Page Amazon de « Mira, la bataille de l’eau »

Lien vers le site de l’auteur

Titre : Mira : la bataille de l’eau

Auteur : Ghaan Ima

Collection / genre : adulte et romance / Science-fiction

Editeur : Auto édition

Nombre de pages : 494 pages en version papier selon Amazon

Quatrième de couverture :

046, Canada.

L’eau douce s’appelle aujourd’hui l’Or Bleu et les peuples s’entretuent pour ce trésor vital. Au sein du chaos, des pouvoirs psychiques sont apparus : les « miras ».

La jeune Pashka utilise son mira pour protéger les blessés pendant les combats. Alors qu’il ne lui reste plus qu’un hiver de service militaire avant d’être libre, elle découvre un petit garçon sur un champ de bataille. L’enfant soldat doit être abattu, c’est le protocole.

Mais qui pourrait obéir à un ordre pareil? Pashka se battra pour protéger ce garçon innocent menacé par son lieutenant, un homme prêt à tout pour gagner cette sale guerre. Et pour cela, il a besoin des pouvoirs de Pashka…

A propos de l’histoire :

Mira est un univers hybride mêlant un imaginaire japonais de cyberpunk/pouvoirs psy avec des personnages débordant d’émotions. Combats et romance s’entrecroisent pour dépeindre un futur glaçant: Guerre de l’eau et du pétrole, milices fanatiques et gouvernements hypocrites, enfants soldats… Pashka devra choisir entre l’amour et le devoir au milieu de tout cela.

A lire absolument si on aime :

– La romance, les sentiments :

Difficile de passer à côté des sentiments contradictoires, parfois confus (comme seuls peuvent l’être les sentiments amoureux) de Pashka, l’héroïne de ce roman. C’est là un point fort de ce livre, qui nous livre au fil de l’eau les errances sentimentales de cette femme embarquée malgré elle dans une « sale guerre » (elles le sont toutes, non ?).

– Des personnages profonds, bien identifiés et attachants :

Ici, chacun est à sa place, chacun joue son rôle, chacun est utile à l’histoire. Les personnages au centre de l’écran ont un passé, un présent, une réelle épaisseur. C’est plaisant !

– Des émotions !

J’ai serré les dents, souris, ait eu envie de foutre des claques… J’ai pleuré, aussi. Bref, beaucoup de ressenti à la lecture de ce roman !

– Un univers réaliste :

Oui, nous nous dirigeons, peu à peu, vers une « guerre de l’eau et des ressources ». Oui, cela ne sera pas beau à voir et aucun pays n’y échappera. Le barrage dressé par les USA et coupant l’accès à l’eau pour le canada dans « Mira » n’est pas une utopie : la chine réfléchit de son côté depuis quelques années (le feront-ils un jour ?) à détourner le fleuve Brahmapoutre pour faire grossir le fleuve jaune, au détriment de l’Inde. Ces derniers déclarant qu’il s’agirait alors « d’une déclaration de guerre ».

Cf : https://legeoscope.wordpress.com/2012/05/11/bataille-deau-au-tibet/

Mon avis général :

J’avais déjà lu, aimé et chroniqué sur ce blog « Les larmes du dragon », l’histoire d’un chat capable de franchir les barrières entre les mondes et vénéré tel un dragon dans l’un de ces « autres mondes » (un court roman pour adolescents, jeunes adultes et adultes). C’est donc tout naturellement que j’ai acheté « Mira : la bataille de l’eau » peu après sa sortie.

J’ai mis quelques mois à l’ouvrir, malgré une couverture très alléchante. Mais une fois la première page lue, je n’ai pas pu reposer le livre ! J’étais scotché, accroché, embarqué, prisonnier du récit.

L’intrigue est très efficace, simple sans être simpliste. Les relations entre les personnages sont complexes et bien approfondies. Un sans-faute, en ce qui me concerne !

Dans le genre « Science-fiction à tendance manga », ce roman est vraiment une perle à ne pas louper !

Mon avis sur l’univers :

Le côté original des « Mira » (pouvoirs particuliers conférés par l’âme d’objets à des hôtes humains) m’a beaucoup intéressé. Le côté « attention, péril écologique en cours ! » est très bien dépeint, sans sombrer un seul instant dans la moralisation.

Le petit (grand) plus du livre : l’originalité !

Encore un titre particulièrement original ! 🙂 Merci à l’auteure pour cet excellent moment passé en sa compagnie. Bravo !

J’espère avoir su vous convaincre.

Si oui, n’hésitez pas une seconde de plus, cliquez ici et achetez l’ebook : « Mira, la bataille de l’eau » (2,99€ seulement), ou bien la version papier (15€) !

Et après votre lecture, déposez un commentaire sur Amazon et parlez-en à l’auteure, ou bien revenez le dire ici, en commentaire de mon article 🙂

Publicités

PROMOTION !

Hello à vous !

Cela faisait quelques temps (OK, j’avoue : ça faisait un temps FOU !)… que je n’avais pas donné de nouvelles, or il se trouve j’ai quelques infos à partager.

La première est une nouvelle qui me fait très plaisir : nous avons dépassé le mois dernier la barre des 300 exemplaires vendus via Amazon pour mon dernier roman, « Le Chant de l’Arbre-Mère » !

Pour être précis, 321 exemplaires se sont vendus (à fin août), dont 41 sur le seul mois d’août.

Qui plus est, il faudrait y ajouter les 11 exemplaires vendus via la Fnac et les 2 exemplaires via le site draft2digital, d’ailleurs.

Ça me paraît énorme, je n’en reviens pas 🙂

Pour fêter ça, je lance une petite séance de promotion, et ce dès aujourd’hui !

En d’autres termes, « Le Chant de l’Arbre-Mère »  est dès à présent disponible (ou le sera très bientôt, selon les boutiques: la Fnac/kobo n’a pas encore aligné le prix) au prix réduit de 0,99€ ttc pour sa version intégrale ! Si vous ne l’avez pas encore dans votre liseuse / smartphone / tablette / pc, c’est le moment ou jamais, non?

Il restera à ce prix jusqu’à dimanche soir (25/09).

Suivez ce lien pour savoir dans quelles boutiques vous pouvez vous procurer le roman:

https://books2read.com/u/mgyWKb

Passons à la seconde info, à présent :

Il se trouve que j’ai discuté avec Cyril Godefroy, il y a quelques semaines (non, quelques mois… j’ai honte de n’en parler que maintenant), dans le cadre de son « podcast auto-édition ». Vous pouvez lire la retranscription de cet entretien ou bien écouter le podcast en vous rendant ICI.

C’est en lisant la retranscription d’une interview « orale » qu’on se rend compte de nos tics de langage. C’est fou le nombre de fois où je dis « donc » au cours de l’entretien !

En tout cas, j’en profite pour remercier à nouveau chaleureusement Cyril d’avoir eu l’idée de m’inviter dans son podcast ! Je n’en reviens pas, c’est juste merveilleux, pour moi, qui reste un auteur (vraiment) très confidentiel.

Enfin, troisième et dernière news :

Je participe, depuis quelques mois et en compagnie des auteurs Loïc Lendemaine et Richard Mesplède, à l’écriture d’un roman de Dark Fantasy à six mains. Dénommé « Le Talon d’Achille » Il fait l’objet d’une publication hebdomadaire (mais qui s’interrompra temporairement pendant les grandes vacances) , avec à chaque fois de courts textes (environ 700 mots) partagés sur le site Wattpad. N’hésitez pas à aller découvrir cette histoire de magie empreinte de mythologie divine.

Le blog « Nouveau Monde » est derrière cette initiative et deux autres romans sont écrits, en parallèle, par d’autres auteurs.

Bon, j’ai bien une quatrième news, mais je pense que j’en ai suffisamment dit pour le moment. Pour aujourd’hui. Je ne voudrais pas vous noyer 😉 Surtout après un si long silence, hein ?

Mais dites-vous bien qu’à partir de 2017 (en début d’année, j’espère), il se pourrait bien que je « sorte » quelque chose qui promet d’être bien plus énorme que ce que j’ai publié jusqu’ici !

Alors, « stay tuned, folk » 😉

Au plaisir de lire vos commentaires et retours par mails.

Votre tenancier qui vous aime et vous embrasse toutes et tous, même s’il reconnaît vous avoir délaissés ces derniers mois… Désoléééééééééééééééééé !

Pascal Bléval