Bilan Hebdomadaire n°13

Bonsoir tout le monde,

 

Moins de temps dédié à l’écriture cette semaine. J’ai un peu eu le sentiment de « pédaler dans la semoule », j’avoue… :/ J’ai traversé une semaine difficile dans mon travail alimentaire, notamment. Bref.

Et puis il fait lourd, depuis 2-3 jours, c’est une horreur… :/ Moi qui n’aime pas trop la chaleur…

Donc, du coup, j’ai (péniblement) écrit l’épisode 7 de ma série Terra Nova. L’histoire progresse, pas à pas. J’espère que vous l’appréciez toujours autant qu’au début, et que le changement d’angle de vue (entendez « de personnage principal ») ne vous a pas trop dérouté. 🙂

La semaine prochaine, je vais pouvoir tenter de mettre un terme à l’écriture de mon recueil de SF « L’Humanité augmentée ». Je viens de recevoir le retour de la correctrice, ainsi que celui de 2 bêta-lecteurs. Il me reste un peu de boulot, mais ça devrait être jouable, cette semaine. Quoi que… Je me connais. Plus ça va, moins ça va à mes yeux, mais je suis mauvais juge de moi-même, je crois…

Sinon, il va falloir que je me penche sur certaines nouvelles qu’on m’a envoyé récemment. Un gros paquet de nouvelles, même: à titre exceptionnel, je fais partie du comité de lecture d’un blog (Nouveau Monde, vous connaissez?). J’ai participé 2 fois à leur tournoi de nouvellistes, auxquels je suis arrivé en demi-finale dans les deux cas (Cf les textes en question sur ma page « mes publications« . J’ai participé à leur 4éme tournoi en mode « backstage / comité de lecture », et je compte participer au prochain à nouveau en mode « auteur » avec une très courte nouvelle (une quasi micronouvelle) sur le thème de… Non, je ne vais pas vous spoiler, en fin de compte. ^^

Enfin, j’en ai aussi reçu une autre, de la part d’un tout nouveau contact qui, apparemment, aime bien ce que j’écris. J’ai nommé Martin Verne. Il a écrit un roman intitulé « Emma Bo, un remake ». Je ne l’ai pas lu, mais j’ai vu quelqu’un en dire du bien (me souviens plus qui, navré…). J’ai son autorisation pour citer son avis, donc je ne m’en prive pas, parce que ça fait toujours plaisir. Et je mets aussi les points négatifs, parce que c’est ma futur marge de progression et qu’il a raison. ^^

 

« Points négatifs :

— quelques maladresses d’écriture, mais vraiment très peu. Quelques demi-clichés comme « d’un gris immaculé » (haha).

— l’histoire est parfois un peu difficile à suivre pour moi (qui ai des problèmes d’attention indépendants de ton écriture) à cause des ellipses, des différents plans parallèles, des fausses pistes…

— Les chutes sont bonnes, mais elles pourraient être meilleures, et les phrases de conclusion ont un côté « allez zoup-la, finissons-en » :

« simplement heureux »

« ainsi va la vie »

« je n’avais pas le choix » ….

 

Points positifs :

Excellente narration, excellent sens des dialogues, écriture très classique mais solidement tenue d’un bout à l’autre. À de tout petits détails près, bravo pour l’écriture. Les dialogues, en particulier, font progresser l’intrigue d’une façon fluide ; on est loin de ces trucs téléphonés comme on en lit beaucoup.

Histoires distrayantes et bien menées.

L’arbre-monde m’a rappelé Arletti (le DA de Ghibli), il y avait des détails très visuels, très dessin animé.

Guerre ! et Destination ont réveillé en moins beaucoup de nostalgie. En effet, enfant, j’avais chez moi toute la collection des Fiction et des Galaxy, magazines des années 50. Je pense par exemples à Fredric Brown, Robert Heinlein etc. Je ne sais pas dans quelle mesure tu tires inspiration de ces classiques, mais il y a de ça dans ton travail. »

 

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes une excellente fin de soirée ! 😉

 

Bilan Hebdomadaire n°12

Bonsoir à tous et à toutes,

Cette semaine fut assez chargée côté écriture.

Comme nous étions la semaine « sans atelier », j’en ai profité pour écrire la chronique d’un roman, lu l’an passé (déjà?)à la suite des Imaginales d’Epinal de 2013. Il s’agit des Kerns de l’Oubli de Feldrik Rivat.

Entre jeudi et samedi matin, j’ai rédigé une nouvelle de 4000 mots environ (25 000 caractères), envoyée au concours Steampunk organisé par la maison d’édition Elenya. Si mon texte est retenu, il paraîtrait alors dans une anthologie, à l’occasion du Salon fantastique. Croisons les doigts ! Par contre, j’ignore quand tombera la réponse.

Puis, entre hier et ce matin, j’ai participé aux 24h de la nouvelle. A cette occasion, j’ai écris un mini policier de 3400 mots (une fois n’est pas coutume, je souligne). Le titre: Meurtre rue Dauge. Vous me direz ce que vous en pensez? ^^

Un petit nombre d’actualités, donc, cette semaine. Mais pas mal de mots couchés sur ordi, et ça fatigue. ^^

Ah oui, j’ai aussi avancé dans mon projet de mise en vente d’un recueil de SF sous format ebook (exclusivité Amazon au moins dans un premier temps). J’attends une seconde version de la couverture et une ultime relecture par une bêta-lectrice avant d’envoyer le recueil à plusieurs blogs, pour le faire chroniquer.

Plus de news la semaine prochaine, peut-être? Croisez les doigts pour moi ! 🙂

En attendant, je vous souhaite une bonne soirée, et un bon courage pour la semaine de travail qui redémarre… 😥

Bilan Hebdomadaire n°11

Bonsoir à tous et à toutes,

 

Pas de bilan hebdomadaire dimanche dernier. Je n’ai pas vu passer ce week-end là et c’est seulement lundi que je me suis « réveillé » en me disant « hé, mais tu as oublié ta news hebdo! ». Sauf qu’il était trop tard… ^^

Donc, reprenons les actualités de ces deux dernières semaines…

Dans le cadre des ateliers d’écriture d’Asphodèle et d’Olivia Billington (à priori pour la dernière fois sur cet atelier), j’ai écris les épisodes n°5 et n°6 de ma web-série Terra Nova. Le sixième introduit une nouvelle branche de l’histoire, avec de nouveaux personnages dont Sylia Grant, jeune femme de 18 ans au caractère bien trempé, mais marquée au fer rouge par sa vie dans les bas-fonds.

J’ai également écris une courte nouvelle de zombies intitulée « Le saut de l’Ange ». Proposée aux Chroniques d’Altaride pour leur numéro du mois de juin, elle attend leur avis que j’espère positif.

Par contre, je pense abandonner mon projet de nouvelle Steampunk pour Elenya. Je n’y arrive décidemment pas… Dommage, j’y tenais beaucoup. Bon, la deadline n’est pas encore dépassée (fin mai), alors croisons les doigts, on ne sait jamais?

Sinon, mon projet de recueil payant sur Amazon à connu certaines avancées (à paraître normalement en juillet, mais ça devient tendu): j’ai reçu une première proposition de couverture et je me suis essayé hier soir (avec succès à la quatrième ou cinquième tentative) à la création d’un fichier .epub (format kobo) puis, sur cette base, d’un fichier .azw (format kindle).

Le guide de Jean-Claude Dunyach (créer soi-même ses ebooks) me fut très utile, à cette occasion. Je ne saurais trop vous recommander de le suivre, si vous avez l’idée de créer un ebook un jour.

Enfin, chose dont je n’avais pas parlé il y a deux semaines: j’ai trouvé sur le site de l’auteur autopublié Jacques Vandroux de très nombreuses informations utiles pour qui souhaite se lancer dans l’aventure de l’autopublication. Une véritable mine d’or!

Ah, dernière information importante (à mes yeux, en tout cas): je me suis inscrit à la convention des grenouilles de Cocyclics, qui se tiendra en octobre prochain. J’ai hâte d’y être !

 

Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche.

Bilan Hebdomadaire n°10

Bonjour tout le monde (le temps ensoleillé se maintiendra-t-il?) !

Cette semaine, j’étais en congés. Je pensais avoir beaucoup de temps à consacrer à l’écriture.

Las, ce ne fut pas franchement le cas.

J’ai dû annuler mon mercredi de congés pour un déplacement professionnel (le premier de ma vie, si l’on excepte une formation sur paris, du temps où je vivais sur Tours).

De plus, les enfants n’avaient pas école jeudi.

Enfin, le vendredi a été consacré à autre chose: des courses et des travaux dans l’appart. (beurk et rebeurk)

Bref, tout ça pour dire que je n’ai pas tellement plus avancé que lors d’une semaine de travail classique. Youpi.

J’ai pu tout de même travailler sur le projet surprise dont je vous avais parlé lors du Bilan Hebdomadaire n°9. Des blogs furent contactés pour leur demander s’ils accepteraient de lire ma prose et de la chroniquer. Toutes les réponses sont positives, à ce jour, et j’en suis ravi. 🙂 Les 2 premiers retours obtenus sont positifs, même s’ils avaient lu une version intermédiaire du texte, que j’ai amélioré depuis. Plus d’infos dans les prochaines semaines. 😉

J’ai également commencé à relire le premier épisode de mon projet « Terres Sombres », à la lumière des retours des lecteurs dudit épisode. Un gros travail en perspective.

J’ai écris un texte dans le cadre de l’atelier d’écriture d’Asphodèle: « Terra Nova – S1E4 – Heinrich Sammer« . Où vous pourrez enfin découvrir à quoi ressemble ce mystérieux et influent Heinrich Sammer, comme le titre l’indique si bien. 🙂

J’ai écris et partagé ce matin même une chronique, portant sur le livre « Siwès, la guerrière fantôme« , par Lise Syven, paru aux Editions du Riez. Un livre que je vous conseille de lire, si vous aimez un tant soit peu la fantasy.

Enfin, aujourd’hui dimanche, j’ai rédigé 4 micro nouvelles pour les microphemerides. Il me reste à les recopier! 🙂

Bon dimanche tout le monde !

Bilan Hebdomadaire n°9

Bonsoir tout le monde !

 

Bon, déjà, je vous dois des excuses. Le dernier bilan hebdomadaire remonte au 13 avril. J’en ai donc loupé 2, entre temps.

 

Pour le premier, j’ai une excuse: j’étais en week-end, je suis rentré lundi soir, très tard. Donc, pas possible.

Pour le second, c’est un truc qui s’appelle « flemme » (vous connaissez?) qui m’a empêché de vous faire part de mes actualités de la semaine.

Bref, récapitulons, du coup, car il y a quand même eu un peu d’actualité, sisi.

Devoir de mémoire… Humpf…

J’ai écrits quelques microphémérides, notamment.

D’ailleurs, je vous encourage vivement à aller visiter leur site (ici) et à vous abonner à leur newsletter, qui vous prévient de la mise en ligne de la micronouvelle du jour. Les textes font moins de 300 mots, donc c’est rapide à lire. Foncez ! 🙂

J’ai bien avancé dans la série « Terra Nova ». L’épilogue, ainsi que 3 épisodes, sont désormais disponibles, ici.

J’ai écrit deux textes en collaboration avec Sylvain-René de la Verdière, sous le pseudonyme Agreste Piaf. L’un d’eux a été partagé sur ce blog (« Destinée« ), l’autre texte a été accepté par le site Les2zeppelins, ce qui porte le nombre de nouvelles publiées chez eux à deux: « l’engin » et « Froide nuit« . Régalez-vous, qu’ils disaient. 🙂

J’avance également sur un projet, dont je vous dirai plus long dans les prochaines semaines. Mais pour l’instant, c’est trop tôt. Patience !

Enfin, j’ai renoué avec mon projet de roman de Fantasy. J’ai commencé à relire (une nouvelle fois) l’épisode 1 afin d’y apporter de menues modifications, d’une part, et de noter les informations essentielles à part. Le but étant de ne pas commettre d’incohérences dans l’histoire. Je note donc: les caractéristiques physiques et psychologiques des personnages, les infos données sur les lieux mentionnés, etc…

Un travail de longue haleine, j’en ai peur, mais ô combien nécessaire.

Sur ce, je vous vous remercie infiniment de me suivre et vous souhaite une bonne soirée.

Bilan hebdomadaire n°8

Bonjour tout le monde !

 

Le programme de la semaine n’a pas été 100% conforme à ce que je prévoyais… ^^

Bon, j’ai participé à l’atelier de la semaine d’Asphodèle, avec le texte Terra Nova – Law (vous pouvez également en consulter le prologue).

Il s’agit, comme prévu dimanche dernier, du premier épisode d’une web-série de SF dont je suis, bien sûr l’auteur (était-ce nécessaire de le préciser? ^^’ ). J’espère que tout se passera bien avec ce nouveau bébé, et que vous lui réserverez, semaine après semaine, votre meilleur accueil. Je ferai de mon mieux, en tout cas.

Par contre, je n’ai pas encore repris les corrections du texte « é-kho-6(tm) », ni terminé l’écriture d’un texte Steampunk destiné aux éditions Elenya.

Par contre, j’ai voulu participer au projet de Vincent Corlaix, « Un nouvelle à la carte« . Je devais écrire environ 150 mots pour participer à ce projet (tout le monde peut le faire, d’ailleurs, n’hésitez pas!).

Le résultat, c’est que ça s’est transformé en un texte qui fait actuellement 2 700 mots, et qui devrait s’achever en environ 3 200 mots. Bon. ^^’

 

C’est tout pour le moment. Bonne fin de dimanche à vous tous / toutes. 😉

Bilan hebdomadaire n°7

Bonjour tout le monde,

Vous l’aurez remarqué, il n’y a pas eu de news hebdo dimanche dernier, faute d’actualité suffisamment marquée.

Bon, il y a bien eu la mise en ligne de « Dead End – L’impasse » samedi dernier, suivi de sa version corrigée, le lendemain, dont le titre devient simplement « L’impasse« .

Un texte plutôt apocalyptique, mais basé sur une réalité que je juge bien réelle: l’épuisement des ressources de notre planète.

Par certains côté, la façon dont nous nous goinfrons littéralement sur le dos de la terre évoque en moi l’image d’une société décadente, qui a cédé aux sirènes de la recherche du plaisir et du contentement de tous ses besoins primaires et qui sombre désormais dans la culture du gâchis. Bref.

Cette semaine, deux nouveaux textes partagés. Le premier d’entre eux, « Rêveries », est signé Agreste Piaf, càd un 4 main en collaboration avec Sylvain-René de la Verdière. Il évoque la nature un peu blasé de l’humanité face aux phénomènes les plus étranges, à mes yeux.

Le second, « La vie en rose« , est un texte plus léger qu’à l’ordinaire. Il parle d’amour, une fois n’est pas coutume, et d’objets chargés de souvenirs et d’émotions. Peut-on dire d’un tel objet qu’il acquiert une conscience propre? En tout cas, cette fameuse « boule à neige » intervient à point nommé dans la vie du jeune homme de « La vie en rose ».

Au programme de la semaine prochaine: relecture et début des corrections d’une vieille nouvelle, prise en compte des bêta-lectures de ma nouvelle « E-kho-6(tm) destinée au prix Barjavel, éventuellement écriture d’une ou deux micro-nouvelles pour les microphémérides, et, bien sûr, participation à l’atelier d’Asphodèle.

J’ai dans l’idée, à terme (donc pas forcément dès la semaine prochaine), de commencer une série dans le cadre de ces ateliers d’écriture en ligne auquel je participe désormais (je parle de ceux d’Asphodèle et d’Olivia Billington).

Le thème: une cité intégrée dans un vaisseau aux moteurs morts, errant à travers l’espace, dont la population ets en chute libre depuis quelques années. Les zones laissées vacantes par l’humanité ayant depuis été envahies par une faune et une flore des plus luxuriante, voire dangereuse.

Que vous évoque ce pitch? Seriez-vous intéressés? Cela prendrait la forme de mini-épisodes d’environ 900 mots chacune, qui se suivraient.

 

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes un bon dimanche ensoleillé. A la semaine prochaine !

Bilan hebdomadaire n°6

Bonsoir à tous et à toutes,

Cette semaine fut calme. En cause, plusieurs soirs où je n’ai pas pu écrire, pour une raison X ou Y (enfin, plutôt Z, d’ailleurs. ^^)

J’ai quand même écrit et partagé « L’amour à 30°« , texte de 900 mots environ qui a eu son petit succès au vu des commentaires plutôt positifs. Pour une rare incursion de ma part dans la « blanche », je trouve appréciable d’avoir ce genre de retour. Merci aux lecteurs / lectrices, donc, et à leurs commentaires !

J’ai partagé l’article « Beyond Your Blog: Freelancing, Getting Paid to Write, and Writing for Free« , un article lu sur « daily post » et qui m’a paru intéressant, bien que je pense qu’il ne fait qu’effleurer la surface du thème évoqué.

J’ai également chroniqué le livre « Les Arcanes du temps » de Lionel Behra. Un livre que je recommande à ceux que les voyages dans le temps ne rebutent pas. 🙂 Il s’agit là d’un bon texte saupoudré de SF, baignant de façon intelligente dans une trame historique (liée à Jean d’Arc) sans se transformer pour autant en cours d’histoire façon amphithéâtre de faculté. Ce livre m’a fait rater un arrêt de bus. 🙂

Enfin, j’ai partagé un court texte microphéméridien, « ‘Pataphysique et boucle temporelle » traitant du… Voyage dans le temps. ^^

Ce fut une semaine placé sous le signe des voyageurs temporels, en somme.

Bonne soirée, bonne fin de dimanche, et à la semaine prochaine.

Bilan hebdomadaire n°5

Bonsoir à tous / toutes,

Pas de grosse news cette semaine. Comme prévu la semaine dernière, j’ai expurgé « E-kho-6(tm) » (lire: écosystème) de ses répétitions. Pour rappel, il s’agit d’un texte court (2 500 mots) destiné au prix René Barjavel. Je l’ai envoyé à 1 ou 2 personnes triées sur le volet et donné à lire à une collègue de travail. Le retour de « simples » lecteurs est aussi intéressant que celui de « bêta-lecteurs », puisqu’ils ont une approche radicalement différente dans leur façon de faire part de leur avis. Les deux types de lecteurs, donc, me semblent importants.

Surtout qu’au final, une fois édité, un texte (roman ou nouvelle) est plutôt lu par des « lecteurs » que par des « bêta-lecteurs », n’est-ce pas?

A part ça, j’ai écrit un texte de 1 900 mots sur une histoire de zombies. Je ne l’ai pas partagé: je garde l’espoir de l’allonger un peu, mais ce ne sera pas si facile que ce que je pensais au début. Nous verrons bien.

Sinon, j’ai continué à réfléchir au synopsis de ma prochaine nouvelle Steampunk, pour l’appel à textes des éditions Elenya. J’ai trouvé ma fin et imaginé l’univers dans les grandes lignes (et certaines lignes « plus petites »). Je devrais donc pouvoir l’écrire à compter de demain matin, même si je m’interromprai un jour ou deux pour le prochain atelier d’Olivia Billington.

Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée de dimanche (qui fut très ensoleillé et, peut-être, un peu moins pollué?)

Bilan hebdomadaire n°4

Bonjour à tous et à toutes,

À partir de maintenant, ces bilans concerneront l’ensemble de mes projets d’écriture, en cours ou à venir, et plus seulement les Terres Sombres.

Donc, pour résumer l’actualité de la semaine qui vient de s’écouler: j’ai eu droit à deux publications, ce qui en fait déjà une bonne semaine. Il s’agit en premier lieu de l’anthologie « Noël à travers la fantasy« , aux éditions du P’tit Golem, disponible gratuitement sur la librairie Immatériel (mais également Itunes et Amazon). Mais il y a également eu le numéro 22 des chroniques d’Altaride, dans lequel a été publié l’un de mes textes, à savoir « Les frères alchimistes« .

En dehors de ça, hé bien j’ai écrit un texte dans le cadre de l’atelier d’écriture en ligne d’Olivia Billington: « Tu seras puni par où tu as fauté« . Un texte un brin trop long (1 900 mots environ). Je tâcherai de faire moitié moins long la semaine prochaine, pour Asphodèle, promis. Un texte, surtout, qui a divisé, plus par le fond que par la forme, d’ailleurs (même si un problème sur le début du texte a dû et pu être corrigé).

J’ai également écrit le 1er jet d’un texte prévu pour le prix René Barjavel. Le thème en est « écosystème » et le texte fait environ 2 500 mots. J’ai fait les premières corrections, il me reste à éliminer les répétitions.

J’ai encore pris le temps d’écrire un court texte (moins de 400 mots) en collaboration / à 4 mains avec Sylvain-René de la Verdière. Il sera publié par le site Les2zeppelins prochainement.

Et enfin, j’ai commencé à réfléchir à l’idée d’une nouvelle Steampunk dans le cadre d’un appel à textes par les éditions Elenya, pour le prochain salon du fantastique.

Une bonne et saine activité, en somme.

À la semaine prochaine !