Le Chant de l’Arbre-Mère – ils parlent de moi et je les en remercie

  • Nicolas Tison, dans son futur ebookivore (vous pouvez vous procurer celui de cette année ici). Une très belle initiative, qu’on ne peut que saluer !
  • Yuya (partenariat Livraddict), sur son blog. Une chronique à la tonalité bien positive et qui m’a fait plaisir !
  • EliseM (autre partenariat Livraddict), sur son blog. Même si elle a moins « goûté » ce roman que mes « Chroniques d’une humanité augmentée », elle en a tout de même apprécié la lecture. Qui plus est, elle indique clairement ce qui l’a moins emballé dans les personnages, ce qui m’aidera certainement pour mes prochains romans. Merci !
  • Mortuum (encore et toujours « Livraddict » ^^), sur son blog. De sa chronique, je retiens cette phrase entre toutes: « J’ai vraiment l’impression que ce roman est avant tout une histoire humaine plus qu’une histoire S-F pleine d’action (il y a un peu d’action, mais le roman n’est pas centralisé là-dessus) ». Merci du fond du coeur, Mortuum. 🙂
  • Guillemette Allard-Bares, sur son blog, semble avoir beaucoup apprécié sa lecture, elle aussi. 🙂 Voici sa conclusion: « Bref, j’ai vraiment accroché et je le recommande, pour les fans de SF bien sûr mais aussi tous les curieux ! »
  • Merry fantasy, sur son blog. Elle aussi fut « agréablement surprise par sa lecture ». Et moi, j’apprécie beaucoup son retour de lecture, bien sûr. 🙂

Pour info, l’ebookivore est une « collection » de chroniques sur les ebooks d’un grand nombre d’auteurs, destiné à connaître une nouvelle édition chaque année.

  • Pour lire les commentaires clients Amazon, cliquez ICI
  • d’autres chroniques à venir, je n’en doute pas ! 🙂
Publicités

3 réflexions sur “Le Chant de l’Arbre-Mère – ils parlent de moi et je les en remercie

  1. Bonne nuit,
    Je suis friande de nouveaux auteurs chez Kindle, et bien souvent je découvre de belles pépites. Une super idée d’avoir recensé ces titres dans un livre, à télécharger sans problèmes. Et hop dans ma liste d’envies 🙂

  2. ATTENTION AUX SPOILERS

    Très bonne histoire, fluide et légère. Des personnages qui manquent un peu de profondeur à mon goût par contre, on ne sait pas grand chose sur eux, sur leur passé, notamment sur le passé de Manariva, ce qu’elle a bien pu faire sur Dran, qui elle a bien pu rencontrer et comment elle vivait avant de se retrouver envoyée au fin fond de la galaxie pour une hypothétique mission de sauvetage. Pas besoin d’en fait un pavé de vingt pages, mais un petit paragraphe ici et là, comme des souvenirs qui remontent, auraient été un plus, je pense, pour étoffer cette nouvelle.

    Concernant l’Enseigne Chevron, il est l’archétype même du petit soldat zélé qui se croit meilleur que les autres et qui pense qu’il peut tout arranger avec deux coups de laser bien placés. Ce genre de personnage est à baffer, je trouve, c’est le genre Général Américain qui détruit tout d’abord et qui cause après, et Manariva n’a pas su le remettre sur le droit chemin si bien qu’on a frôlé la catastrophe. Il était sans aucun doute amoureux de Lana Jovrain, ou alors avait pour elle un intérêt mal placé, mais sa mort l’a fait complètement passer du côté obscur. Je ne me souviens plus s’il est transformé ou pas au final, je crois bien, contre son gré, mais ça ne peut pas lui faire de mal, à moins qu’il pète un câble comme Tcherpova et ne se « suicide ».

    Pour ce qui est de la relation plus que platonique, entre Lana et Suraya, je l’ai senti dès le début, je me suis tout de suite dit, là, entre ceux deux là, il y a quelque chose, et puis j’ai compris que ça venait uniquement de Suraya et que Lana s’en fichait un peu des sentiments de son amie et supérieure, à moins qu’elle n’en savait rien. Le Dr Northon et Nathalia, eux, je pensais qu’ils étaient mariés, au début, et puis en fait, ce ne sont que deux « petits vieux » qui s’aiment sans oser l’avouer à l’autre. C’est mignon, surtout la fin, mais je suis désolée que Nathalia devienne folle. J’avais presque peur en lisant le passage où elle poursuit Suraya dans le Terra Nova en s’aidant des lianes…

    Je ne m’étalerais pas sur Hank Turner, il m’a gonflé dès son réveil, celui-là et j’aurais été Suraya, je l’aurais aussitôt recongelé et j’aurais jeté son pod dans l’espace ! 😀

    Voilà pour mon pavé de commentaire. C’est rare que j’en laisse d’aussi long, ça prouve que j’ai bien aimé l’histoire mais ça mérite 4/5 pour le manque de contenu. C’est un peu mince, je trouve, mais on a l’essentiel. Je pense que ce sentiment vient du fait que moi, je suis incapable d’écrire une histoire qui fasse moins de 300 pages…. 😉

    *copie du commentaire laissé sur la page Amazon du texte intégral*

    • Bonjour Azzarine,
      J’avais lu et apprécié votre commentaire sur Amazon. Merci de l’avoir posté ici, c’était une bonne idée 😉
      Votre avis concernant le manque d’épaisseur des personnages est partagé, hélas. Il me faudra donc faire mieux à l’avenir !
      Pour votre information, je corrige actuellement (mais ça prend plus de temps que prévu) un recueil de nouvelles centrées, chacune, sur l’un des personnages du roman « Le Chant de l’Arbre-Mère ». J’espère que, cette fois, les personnages sauront satisfaire les lecteurs par leur épaisseur.
      Je compte sur vous pour me le dire, bien sûr 🙂

      PS: si vous voulez faire partie des « primo-lecteurs/lectrices », n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter (si ce n’est déjà fait): vous aurez ainsi, peu avant la publication officielle du recueil, un lien vous permettant d’obtenir les 3 premières nouvelles du recueil, gratuitement, par email.
      => http://wordpress.us9.list-manage.com/subscribe?u=541dcea037255763ddfa12840&id=c0e2cab944

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s