C’est quoi « j’achète un livre d’un jeune auteur Francophone »

Sous-titre : « ou comment tenter d’aider les jeunes auteurs à percer, nom de d’you, et autres actualités littératuresques… »

Oui, je sais, c’est un gros sous-titre. Que voulez-vous, c’est comme ça, hein? 🙂

 

Il y a eu pas mal d’actualité autour du monde du livre, ces dernières semaines. Comme quoi, on a beau être en août, tout le monde n’est pas en vacances.

À commencer par le Québec : deux auteurs Québécois (Patrice Cazeault et Amélie Dubé) ont lancé l’appel du 12 août. Faites la recherche sur google. Vous trouverez notamment un bon article sur le sujet (selon moi). Il vous donnera les informations de base et nécessaires.

Mais d’une manière générale, vous trouverez moults sites désireux de vous renseigner sur le sujet. En substance, l’idée est d’aider les auteurs Québécois en encourageant les lecteurs a acheté spécifiquement « local ».

Plus près de chez nous, Gaëlle Dupille (vous pouvez cliquer sur le nom pour aller voir son article sur le sujet) s’est emparée de l’idée et l’a un peu transformée, élargie par certains côtés:

L’idée est, cette fois-ci, d’acheter un livre francophone dans les genres de la Science-fiction, de la fantasy ou du fantastique le 1er septembre prochain. Elle a d’ailleurs créé un événement Facebook pour l’occasion.

Les éditions L’ivre book ont, de leur côté, décidé d’allonger leur offre « 2 livres achetés, un livre offert » jusqu’au 1er septembre, alors qu’elle devait s’achever le 31 août. Cela a été annoncé dans le cadre de l’événement Facebook, par la bouche de Lilian Ronchaud, mais l’information n’a pas encore été mise à jour sur son profil FB ou sur le site même de la maison d’édition.

Les deux idées sont fort louables et on ne peut qu’applaudir des deux mains: cela fait avancer les choses, et dans la bonne direction,  je trouve.

De mon côté, j’irais plus loin encore :

Le 1er septembre prochain (ou le 12 août, ou n’importe quel autre jour, d’ailleurs), j’achèterai :

  • Du jeune auteur bien frais, pas encore trop connu, qu’il officie dans les domaines dits « de genre » ou dits de « littérature blanche », « divertissement », « polar », etc… Peu importe, au fond. Mais je compte acheter, idéalement, de l’auteur pas encore trop connu.

Du coup, transformons donc ça en « Journée de la découverte des nouveaux talents de la littérature » !

Le genre, on s’en fiche, chacun lit ce qu’il veut. Mais découvrez de nouveaux auteurs ! Ou relativement nouveaux, en tout cas.

Comme je me sens l’âme généreuse, je vous propose en toute fin de cet article non pas un, ni deux, mais six auteurs à découvrir (en fait non, DIX auteurs).

Pas spécialement dans l’ordre de préférence. Juste dans l’ordre d’arrivée, comme ça me vient, tout ça. Rendez-vous tout en bas, pour les plus pressé(e)s d’entre vous.

 

Pour les autres, suite de l’actualité Littératuresque avec, cette fois-ci, l’appel de Neil Jomunsi à célébrer le « Ray’s Day » (du nom de « Ray Bradbury » , célèbre et inventif auteur de science-fiction, hélas décédé).

Au passage, je vous invite cordialement à lire les autres articles du blog de Neil, ils sont tous très intéressants.

Le principe est expliqué sur le site raysday.net:

  • En synthèse : « Célébrons la lecture, les auteurs et les lecteurs le 22 août prochain ».

Plusieurs suggestions d’actions sont listées sur le site. Je n’aura pas d’accès à Internet ce jour-là, et vu mon incapacité actuelle à écrire, ça va être compliqué pour moi de participer.

J’ai voulu mettre en promo gratuite mon recueil d’anticipation « CHA », mais… Il n’est pas assez cher pour qu’Amazon me laisse faire des promos dessus. Comme je me vois mal en augmenter le prix juste pour le rendre gratuit (encore que… j’y pense, en fait)…

Bref, je vous invite à vous rendre sur le site et à voir ce que les personnes derrière le projet ont à en dire, car là encore, c’est une très belle initiative !

*****

Cet article se termine, je vous remercie d’avoir lu jusqu’au bout. Pour vous récompenser, voici donc la liste des auteur(e)s dont je vous ai parlé plus haut. Vous trouverez, tout en bas de cet article, des photos de couverture de leurs livres / séries:

[Edit du 12 août, 8h45: faites vous plaisir, ajoutez en commentaire le ou les auteur(e)s qui vous font rêver! 🙂 idéalement de jeunes auteurs, mais ce n’est en rien une obligation. Ce n’est pas mon genre forcer la main aux autres. Enfin, sauf quand je vends mon recueil, mais là je sors la kalachnikov, c’est plus clair. 🙂

 

1/ Sylvain Desvaux, jeune auteur à la base auto-publié sur Amazon (j’ai particulièrement apprécié « Dragon sauce

bichon » et « Solitude à crédit ». Il a aussi publié une novella aux éditions L’ivre-book, intitulé « La rédemption de Tesha ». Je l’ai achetée, cette novella, mais ne l’ai pas encore lue.

2/ Jean-Philippe Jaworski qui n’est déjà plus si « jeune auteur » que ça, mais dont j’ai adoré le livre « gagner la guerre ». Il faudrait que j’en écrive la chronique, tiens. Attention, gros pavé. Mais il a aussi publié des nouvelles dans le même univers : Janua Vera, notamment. Un auteur à découvrir si l’on aime la fantasy réaliste, dans le sens où quand on lit « Gagner la guerre », tout semble rationnel. Jusque et y compris l’utilisation de la magie.

3/ Cécile Duquenne et sa série « Les foulards rouges » : vous la trouverez sans peine sur amazon. Série parue aux éditions Bragelonne, dans leur ccollection Snark. J’ai aussi lu de sa part le début d’un roman de fantasy « Entrechats », aux éditions Voy’el. Il m’a paru très prometteur. Disponible sur Immateriel, a priori.

4/ Alizée Villemin et sa série « Lady Falkenna » : de même que Cécile Duquenne, vous la trouverez sans peine sur amazon. Série parue cette fois aux éditions Lune Écarlate.

5/ Lise Journet et sa série « Une sombre histoire de sang » : j’ai acheté son premier tome pour la soutenir, parce qu’elle est vraiment à fond et que ça me plait. Pour le moment, ses romans se vendent très bien, d’ailleurs. Ce sont là des histoires de vampires « bien dans leur peau » comme le dit l’auteure dans la présentation qu’elle fait de ses romans.

6/ Lise Syven et sa série « La guerrière fantôme » (mais pas que), dont le second tome ne devrait pas tarder à être publié ». J’ai rédigé une chronique du tome 1, d’ailleurs.

Pèle mêle, d’autres auteurs à suivre : Laurent Whale, dont j’ai adoré « Les étoiles s’en balancent » (il faudrait que je le chronique, ce roman, d’ailleurs), Lionel Behra (Là, j’ai chroniqué l’un de ses romans), Romain Billot, Feldrik Rivat (chronique du Tome 1 de sa série en cours) et tant d’autres encore. Désolé de ne pas pouvoir citer tout le monde…

 

Alors, êtes-vous prêts? 3…2…1… LISEZ !

la-redemption-de-tessa les foulards rougesLa-guerriere-fantome Lady falkenna Une sombre histoire de sang
Roman Fantasy Gagner la Guerre Jean-Philippe Jaworski

Publicités

12 réflexions sur “C’est quoi « j’achète un livre d’un jeune auteur Francophone »

  1. Pingback: Bilan Hebdomadaire n°18 | L'Auberge Blévalienne
  2. Oui, j’ai lu, les auteurs recommandés que je connais (donc presque tous ☺) sont vraiment à découvrir ou continuer à découvrir d’autres choses d’eux.
    J’en ajouterai une autre, même si elle a déjà franchi le cap d’auteure à découvrir – à la vitesse de l’éclair d’ailleurs -, c’est Roxane Dambre et sa série “Animae” aux éditions numériques de l’épée et maintenant au livre de poche en édition papier.
    Et deux autres “Seul” de Mathias Moucha chez Bragelonne et aussi, pour son premier essai en SF, Cécile Coulon et “Le rire du grand blessé” à Viviane Hamy.
    Mémoire du Temps
    PS : et aussi deux jeunes auteurs de SFFF qui viennent d’être publiés récemment (je les lirai bientôt)
    “Le Livreur” de Marie-Sophie Kesteman aux Éditions Hélène Jacob
    “Noire neige” de Michael Pastier chez Nats Editions

  3. Je vais apporter ma contribution en suggérant :
    – Les Contes du Grand-Veneur, de Romain Billot (L’Ivre-Book)
    – L’Esprit des glaces de Sylvain Johnson (éditions Porte-Bonheur)
    – Nouvelles Peaux (recueil collectif, éditions Luciférines)
    – Les contes de l’ombre (recueil collectif, Lune-Ecarlate Editions)
    – Corentin et le Royaume des Ombres de Sabine Chantraine-Cachart (roman jeunesse, chez IS éditions)
    – Naissance (recueil collectif de SFFF/horreur, comme son nom ne l’indique pas ^^) chez Lune-Ecarlate Editions)

  4. Je recommanderai deux jeunes auteurs (car avec neuf ouvrages je ne suis plus si jeune). Le sorcier de Passe Chanes (Lauréat du concours Fantasy en Beaujolais) de Christophe Rosati et Nous sommes un (deuxième du même concours) de James G. et Frédéric Gobillot. Les deux livres nous font découvrir une région ses habitants et ses mystères.

  5. Bonjour!
    À moi de venir mettre mon petit grain de sel ^^
    – Les tegs, de Mell 2.2., aux éditions Lune écarlate, en science-fiction.
    – L’émoi d’août, aux éditions Hélène Jacob, par Yannick Billaut.
    – Miss Smart, par Manou Vuentes, aux éditions Hélène Jacob.

  6. Pingback: le 1er septembre, j’achète un livre de SFFFH francophone | L'Auberge Blévalienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s