Destinée

Lorsqu’il sortait sa boite de jeu élimée, elle ne pouvait résister à l’appel des personnages de bois et du plateau de cuir. Alors il époussetait la boite et libérait les effluves indescriptibles en ôtant précautionneusement le couvercle.

Ce jour-là, Morgane passa sa main droite sur l’une des figurines, qui se para d’une barbe blanche, d’une couronne et d’une longue cape en hermine…

— Il me semble que tu as une idée derrière la tête, Morgane, avança Merlin en étirant ses moustaches entre ses doigts.

— Depuis que nous avons quitté la douce contrée d’Avallon, nous nous délassons l’esprit grâce à ce jeu. Pour autant, je pense que nous pourrions faire de ces petits êtres de bois davantage qu’un simple divertissement.

Ce disant, elle agita le roi miniature devant le visage de Merlin, qui ne put s’empêcher de le suivre des yeux avec la plus grande attention. Cette fois encore, Morgane avait suscité en lui un vif intérêt. Il lui tardait de comprendre où elle voulait en venir et il le lui demanda.

— Vois-tu, Merlin, je te sais fin observateur des gesticulations humaines et de leur caractère vain.

— J’en conviens, confirma Merlin d’un hochement de tête.

— Alors, je pense que tu approuveras cette idée qui est la mienne : oublions manants et demoiselles. Influençons Seigneurs et autres puissants de ce monde, pourquoi pas ? Œuvrons ensemble pour aider l’humanité à s’élever de la fange dans laquelle elle se vautre avec tant de complaisance.

— Noble ambition, mais vaste tâche. Par où commencer ?

Morgane se pencha sur le jeu, tapota du doigt une figurine de bois qui prit l’allure d’un jeune garçon.

— L’heureux élu se nomme « Arthur », déclara la fée. Je ferai de lui un roi et tu seras son plus proche conseiller. Seras-tu à mes côtés dans ce projet, Merlin ?

Le sorcier hocha la tête d’un air pensif, mais ne répondit rien. L’avenir s’en chargerait à sa place.

Ce texte est le sixième rédigé par Agreste Piaf, pseudonyme collectif à 4 mains en collaboration avec Sylvain-René de la Verdière.

Publicités

2 réflexions sur “Destinée

  1. Pingback: Bilan Hebdomadaire n°9 | L'Auberge Blévalienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s