Dans la salle des archives

Les talons hauts de la secrétaire d’État à la défense claquent sur le sol de béton brut. Nous pénétrons dans le Saint des Saints – la salle des archives les plus secrètes de la CIA – sous le regard froid, scrutateur, d’une dizaine d’hommes en armes.

Les portes se referment derrière nous avec un léger chuintement et le silence retombe, pesant. Seul un ronronnement discret signale le fonctionnement continu d’une VMC.

Rangées sur rangées d’étagères – croulant sous le poids de milliers de cartons méticuleusement scellés – nous font face à présent. Miss Goodysnot me désigne l’une de ces tranchées sombres, emplies de mystères et d’artefacts depuis longtemps oubliés.

—     Va me chercher une boite de petits pois et des pâtes. On se retrouve aux légumes frais. Hep, chéri, tu m’écoutes ou pas ? Tu as l’air ailleurs.

—     Non, je t’ai entendue. Petits pois, pâtes. C’est dans mes cordes. À tout de suite.

Je m’éloigne d’un pas vif en direction de mon objectif. Cette fois encore, la secrétaire sera fière de son serviteur le plus fidèle !

Si vous avez aimé lire ce texte et si vous y tenez absolument, vous pouvez témoigner votre soutien au créateur via son profil flattr.

Merci encore d’avoir lu et, j’espère, apprécié cet instant de détente !